Catalogue des formations

Catalogue des formations

Filtre(s) sélectionné(s)

Ressources du site La main à la pâte
42 résultat(s)

Le projet Partenaire scientifique pour la classe (anciennement ASTEP) permet de renforcer l’enseignement des sciences fondé sur l’investigation par la présence en classe d’un accompagnateur scientifique aux côtés de l’enseignant.
Cette action consacrée au partenaire scientifique pour la classe est articulée en deux temps.

Les plasmas sont omniprésents : à l’état naturel en astrophysique (étoiles, comètes) ou sur Terre (éclairs, aurores polaires) ; dans nos maisons notamment pour leur faculté à produire de la lumière (lampes fluocompactes) ; dans le domaine de la médecine, de la production d’énergie (ITER), de la propulsion (positionnement des satellites), de la dépollution ou encore de la fabrication de composants électroniques.
Cette action permet d’étudier et de comprendre sous forme d’échanges et d’ateliers pratiques certaines de ces manifestations (aurores polaires...) ou applications des plasmas et la manière dont elles peuvent être abordées en classe.

Dans le contexte actuel de changement climatique, la compréhension et la gestion de la nature urbaine sont des facteurs clés pour rendre les villes plus durables et adaptées au changement global. Mais, quelle est la place de la nature dans la vie urbaine ? Comment est-elle régulée ?

Dans la continuité de l’action de développement professionnel « Cerveau et apprentissages : l’attention », l’objectif de cette action est de donner les éléments scientifiques permettant de comprendre le rôle du cerveau dans les processus de mémoire.

A travers l’analyse d’œuvres artistiques de différentes époques, en passant par des activités de création, les participants sont amenés à aborder différentes connaissances scientifiques associées à l’art. Cette action donne une large place à la création artistique, en faisant un parallèle avec l’innovation et la recherche scientifique et technique.

Les découvertes récentes en neurosciences apportent des perspectives nouvelles pour le monde éducatif, via une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau, notamment dans les situations d’apprentissage.

En 2050 la population mondiale devrait atteindre plus de 9 milliards de personnes. Dans ce contexte de population humaine et de demande en nourriture toujours grandissante, de plus en plus d’acteurs industriels portent un intérêt croissant pour l’élevage d’insectes comme moyen de biotransformation et comme source d’alimentation.

L’énergie suscite régulièrement des débats sur le plan économique, politique, écologique ou sociétal. Se positionner dans ces débats nécessite de bien comprendre le concept même d’énergie. Cette action vise à appréhender ce concept dans un cadre industriel, en lien avec différentes disciplines.

Découverte de l’importance du service écosystémique de pollinisation à travers l’étude plus particulière des abeilles sauvages (près d’un millier d’espèces en France).

La Loire est un milieu naturel qui permet d'appréhender la biodiversité et de comprendre certains phénomènes physiques, tels que les courants ou la sédimentation. L'écologie du fleuve témoigne de l'impact de l'Homme sur son environnement. En collaboration avec des chercheurs, les enseignants mettent en évidence les incidences de l'activité humaine

La région Centre-Val de Loire bénéficie d’un vaste réseau d’organismes scientifiques qui ont vocation à étudier, préserver, exploiter et améliorer la forêt. Ces différents acteurs s’associent pour aborder avec les participants la problématique de la gestion par l’Homme de ce fragile écosystème.

L’objectif de cette action est de donner un éclairage scientifique, grâce aux travaux de psychologie, de biologie et de sciences de l’éducation, sur les normes sociales de genre qui s’exercent dans le cadre scolaire. Le but sera d’amener une réflexion sur les stéréotypes, les préjugés et les règles implicites qui impactent le comportement scolaire et la socialisation des élèves. 

Une analyse micro- et macro-individuelle montrant comment les normes de genre impactent le comportement des acteur.rice.s de l’enseignement (enseignant.e.s et élèves) au plan individuel et au plan collectif sera développée afin de mettre en évidence différents impacts de ces normes sur la socialisation par les pairs, sur l’occupation des espaces scolaires, sur les relations entre enseignant.e.s et élèves et sur les contenus pédagogiques.

 

L’énergie suscite régulièrement des débats sur le plan économique, politique, écologique ou sociétal. Se positionner dans ces débats nécessite de bien comprendre le concept même d’énergie. Cette action vise à appréhender ce concept dans un cadre industriel, en lien avec différentes disciplines.

Cette action aborde différents aspects des troubles du spectre de l’autisme : non seulement ses caractéristiques cliniques, mais également les moyens mis en œuvre pour mieux en comprendre l’origine et proposer des outils permettant d’améliorer la communication avec des élèves présentant cette pathologie.

Au travers d’une énigme scientifique, les participants doivent élaborer une stratégie pour avoir accès à la connaissance, alors que celle-ci leur est volontairement masquée… Comme des apprentis chercheurs ! 

Le principe fondamental du laser a été découvert par Einstein en 1917 et il a fallu 50 ans pour que le premier laser voie le jour. Aujourd’hui, il est omniprésent : outil des physiciens, des chimistes ou des médecins, lecture des codes-barres ou des DVD, mesure de vitesses…

L’entreprise STMicroelectronics, un des leaders mondiaux dans le domaine des semiconducteurs, nous invite à découvrir son site de Tours. La visite de centres de production et de R&D aideront à mieux comprendre les étapes de conception et fabrication d’une puce.

L’utilité de la vaccination est un sujet particulièrement controversé dans notre société. Comment répondre scientifiquement aux questions que se posent les élèves à ce sujet ? Dans un premier temps, le principe de la vaccination, la mémoire immunitaire et des éléments historiques sur la vaccination seront présentés par un scientifique.

Quoi de mieux que l’expérimentation pour comprendre la science ? Mais avec quel matériel ? Le choix, le coût ou le manque de matériel peuvent être un frein à la mise en place d’une démarche scientifique.

S’il est bien une personne en qui nous ne pouvons avoir confiance pour juger de la véracité d’une information : c’est nous même. Avoir de l’esprit critique consiste avant tout à se remettre en question et à appliquer une méthode basée sur les méthodes scientifiques.

Centre de contrôle, boîte noire, siège des émotions… sont autant de façons de qualifier le cerveau. Cet organe à l'anatomie complexe et aux multiples fonctions fascine et interroge. Courir, manger, rêver, apprendre, grandir, il sert à tout le cerveau ? Est-ce qu'il y a des fils électriques dans le cerveau ? Comment le cerveau fonctionne-t-il ? Est-ce

Le compostage partagé fait partie des solutions permettant de réduire la production de déchets ménagers. Il permet en effet de détourner des filières classiques de traitement une fraction importante de nos ordures ménagères résiduelles, les biodéchets, tout en étant un vecteur de lien social.

Les technologies numériques changent nos sociétés, les procédés de prototypage rapide changent nos méthodes de conception. L’action permettra aux enseignants de vivre la création d’un objet dans un Fablab. Les participants vont s’approprier la culture technologique du 21e siècle en vivant une mise en situation.

L’action vise à faire découvrir l’importance de la protection de l’environnement à travers 3 domaines stratégiques : la gestion de l’Eau, la gestion des déchets, la maîtrise de l’énergie.

Elle aborde les moyens de préserver notre environnement, via l’appropriation et la transmission d’écogestes.

Qu’est ce qui fait gonfler les soufflés, les quatre-quarts, le pain et pétiller le champagne ? La chimie bien sûr !
Vous êtes plutôt café ou thé ? Pour la chimiste, c’est un mélange, une solution que vous buvez ! Une recette peut être vue comme une suite détaillée d’étapes nécessaires pour réaliser des réactions chimiques ou des transformations physiques de la matière.

En s'appuyant sur les notions de sciences de l'Univers (connaissance du système solaire, notions d’échelles d’espace et de temps, les lois universelles de la gravitation...) nécessaires à l'enseignement en cycle 3 et 4, nous proposerons des activités de classe permettant de construire chez les élèves les compétences en lien avec les notions de sciences de l'Univers.

A l'aide de pliages papier, les participants découvriront ou redécouvriront des objets et notions mathématiques élémentaires, telles que le segment, la droite, le milieu, l'angle, le parallélisme, etc. Les notions de symétries ainsi que leurs propriétés, en particulier la conservation des longueurs et des mesures d'angles seront également
explorées.

Au cours de cette action, les participants revisiteront les grandeurs enseignées à l’école : longueurs, angles, aires, masses, volumes et temps. Ils expérimenteront pour résoudre des énigmes et problèmes autour des pesées, aires et pavages, constructions d’angles.

Argonimaux est une action proposée par le CNES pour étudier la biodiversité marine en suivant les déplacements d’animaux équipés de balises Argos et mettre en évidence l’impact des variations environnementales et climatiques sur leurs trajets grâce aux données satellites. Puisque ce projet met en œuvre un grand nombre de données, l’utilisation de scripts python semble être un outil adapté pour suivre ces déplacements.

Cette action abordera la récupération et le traitement de grand nombre de données grâce à des scripts python.

 

De nos jours, les élèves ont un accès facile à la culture scientifique via les chaines de télévision ou les plateformes de vidéos dédiées. Or, en plaçant les élèves en position de spectateurs, cette culture « virtuelle » ne répond pas à leur besoin de réalité et d’expérimentation. Nous proposerons une mise en  pratique des connaissances et des savoirs théoriques par la construction de mini mises en scène de phénomènes scientifiques qui permettent de rendre les sciences accessibles et ludiques. Le but est de rendre les élèves davantage « acteurs » de leurs apprentissages en s’appuyant sur une démarche de projet collectif et pluridisciplinaire ?

 

Cette action est l’occasion pour les participants d’appréhender les liens entre science et science-fiction, et les façons dont l’une peut s’inspirer de l’autre (en inversement !), en s’appuyant sur des exemples d’actualité ou des extraits d’œuvres littéraire et cinématographique.

Quand et comment la vie est-elle apparue sur Terre ? Quelles sont les conditions nécessaires à l’apparition de la vie ? A-t-elle pu apparaître ailleurs et si oui comment la détecter ? Sommes-nous les seuls êtres « intelligents » dans l’univers ? Voilà autant de questions auxquelles les recherches en exobiologie tentent de répondre.
Cette action propose

Cyclones, pluie, augmentation de l’effet de serre… le climat est-il en train de changer ? Au cours de cette action, cette thématique d’actualité est abordée d’un point de vue scientifique, sociétal, géographique et historique.